La Suisse n’a encore jamais vu ça

La Suisse n’a encore jamais vu ça

Cette fois-ci, mon voyage m’emmène dans le canton de Neuchâtel. Le canton est directement limitrophe de la France au nord.

Le producteur que j’aimerais vous présenter aujourd’hui se trouve dans le Val de Travers et est le leader de sa catégorie en Suisse. En effet, la ferme Stähli abrite le plus grand troupeau de buffles d’eau asiatiques de Suisse.

Comment en sont-ils arrivés là : à la fin des années 90, l’ESB (L’encéphalopathie spongiforme bovine) faisait rage et la demande de bovins et de veaux a donc chuté de manière drastique. Les frères George et Daniel Stähli ont donc réfléchi aux alternatives possibles. En tant que fromagers et agriculteurs, ils avaient suffisamment d’expérience et ont été parmi les premiers en Suisse à décider d’importer et d’élever des buffles d’eau asiatiques d’Italie vers la Suisse. Ce qui a commencé à l’époque avec 20 bêtes comprend aujourd’hui un imposant troupeau de 350 animaux. Et cela en fait le plus grand élevage de buffles d’eau de Suisse !

Je dois avouer que je n’ai jamais vu de buffles d’eau « en vrai », mais je suis néanmoins une grande fan de l’un de leurs produits les plus connus : la mozzarella de buffle, typiquement italienne. J’étais donc impatiente de rencontrer les animaux qui produisent un tel délice culinaire.

Alors que je longe l’Areuse depuis le lac de Neuchâtel et que je tourne à droite dans une petite rue latérale, j’arrive devant une imposante et magnifique propriété avec un jardin coloré et une petite fontaine ancienne devant. Je reconnais tout de suite l’enseigne du magasin « Le Petit Buffle » et les petites tables de bistrot devant, qui invitent à s’attarder au soleil.

Sous le soleil matinal, je profite du calme et fais comme d’habitude un petit tour sur le terrain pour repérer les accueillants. C’est un lapin qui m’accueille en premier depuis son clapier. Plus loin, je trouve un salon au milieu des herbes et des fleurs, des lampions colorés qui décorent la maison et puis Sara. Elle est la femme de Georges, professeur de piano et pédagogue, mère de trois enfants, l’initiatrice et la patronne du magasin à la ferme « Le Petit Buffle », qui a officiellement ouvert ses portes en 2022.

Un magasin de ferme qui ressemble à une boutique

Sara emmène les enfants à l’école et me propose de choisir un endroit qui me plaît sur le terrain de la ferme. J’opte pour la grande prairie devant les ruches. Pas trop près, bien sûr, mais assez près pour que j’entende le bourdonnement. Pendant que Sara se déplace entre la maison, la ferme, le jardin, les étables et la fromagerie, j’ai le droit de jeter un coup d’œil dans le magasin. Il est ouvert de 7 heures du matin à 7 heures du soir et propose toutes sortes de délices. Non seulement les produits issus de la viande et du lait de buffle, mais aussi les produits du jardin et les ustensiles de ménage.

Voici une liste de mes points forts personnels : la guillotine de saucisses sèches, le savon artisanal fabriqué à partir du riche lait de bufflonne, un sirop de reine des prés vraiment rare, la confiture de massepain aux baies, la gelée de lilas et toutes, absolument toutes les variétés de glaces, crémeuses à souhait, préparées à partir de lait de bufflonne. Sara a un sens aigu de la décoration et de l’intérieur. Elle a aménagé le magasin elle-même de manière très créative. Et si l’on regarde bien, on peut découvrir d’anciens vitraux, des statues et des roues de chariot, ainsi que des objets anciens et antiques qui servent désormais à la vente et à la présentation. « Le Petit Buffle » – à la fois un plaisir pour les yeux et un temple de la gourmandise. Le paiement peut être effectué par Twint ou par carte de crédit.

L'animal derrière les gourmandises

Elle m’a donc proposé de goûter le burger de viande de buffle avec eux le soir même. Mais avant d’y aller, Sara veut me montrer l’étable et la fromagerie. Les deux se trouvent à Travers. Aujourd’hui, on produit de la glace. Avec mon faible pour ce dessert, je dois faire attention à ne pas être tentée de grignoter dans les pots à lait. Mais de toute façon, les règles d’hygiène m’interdisent de m’approcher aussi près. Ensuite, nous nous rendons sur le grand terrain où vivent les buffles d’eau.

Et oui, ils me regardent avec gentillesse, attention et amour. Avec leur poids impressionnant de 700 à 1000 kilos, on oublie toute peur. Mais là encore, la prudence est de mise. Pourtant, un petit veau se laisse caresser. Ils naissent après 10 mois de gestation et sont ensuite pris en charge par leur mère. Dès qu’ils grandissent, la hiérarchie du troupeau est naturellement mise à l’épreuve lors des combats. Les cornes énormes sont alors utilisées lorsque l’animal de tête est mis au défi. Des images et des histoires impressionnantes à ce sujet sont disponibles sur la page Instagram de la ferme.

Les personnes qui souhaitent également voir les animaux en direct sont invitées à participer à une visite guidée. On y apprend comment les animaux sont élevés, comment ils vivent et sont nourris, et à quel point le lait de buffle est nutritif. Elle est onctueuse, savoureuse et riche. il contient deux fois plus de matières grasses que le lait de vache. Elle est riche en fer, en calcium, en vitamine A et en zinc. Même les personnes allergiques au lait de vache ou intolérantes au lactose supportent généralement très bien le lait de bufflonne. La viande contient moins de graisse et de cholestérol que la viande de vache. Il s’agit donc là aussi d’une alternative saine. Sara dévoile également sur son compte Instagram tout ce que l’on peut faire de ces produits sur le plan culinaire, ou bien on peut directement réserver un service de traiteur chez elle. Pour ne donner qu’un avant-goût : brochettes avec pommes de terre au romarin, saucisses merguez gratinées à la tomme. Ou des dattes enrobées de lard, gratinées avec du fromage de chèvre, du thym et du miel. Et tout provient de la ferme Stähli. Qui n’en a pas l’eau à la bouche ?

Vacances à la ferme, Aventures autour de la ferme

il y a suffisamment de place pour préparer immédiatement les ingrédients frais en de délicieux plats de camping. Pour tous ceux qui ne possèdent pas de camping-car, des vacances à la ferme sont également possibles. La famille Stähli propose des appartements de vacances, petits ou grands, récemment rénovés, pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes. De cet endroit tranquille, on peut explorer toute la région. Une  randonnée le long de l’Areuse, avec ses magnifiques gorges et ses vieux ponts en pierre, est un must. Pour plus de gastronomie  , une visite des nombreuses caves à vin le long du lac de Neuchâtel est recommandée. C’est ici que poussent les vins neuchâtelois. Les plus connus sont l’Œil de Perdrix, le Pinot Noir et le Chasselas. Pour ceux qui préfèrent quelque chose d’un peu plus substantiel, l’histoire de l’origine de l’absinthe peut être étudiée à la Maison de l’Absinthe à Val de Travers. Et bien sûr, la visite de la ferme de buffles d’eau avec pique-nique et chasse au trésor est incontournable !

Et voici encore le secret absolu pour les campeurs de PlaceToBee : une salle de bain séparée avec douche est à votre disposition !!!

Deviens membre et séjournes dans les plus belles exploitations de Suisse

Table des matières

+ de reportages

Plus d'articles